accorer


accorer

accorer verbe transitif Maintenir un navire par des accores. Assujettir une charge pour l'empêcher de vaciller.

⇒ACCORER, verbe trans.
MARINE
A.— Emploi trans.
1. [L'obj. désigne un navire] Maintenir un navire en équilibre sur sa quille par des accores placées, sous les flancs, l'étrave et derrière l'étambot. Navire accoré (LITTRÉ).
2. P. ext. [L'obj. désigne un obj. placé sur un navire] Caler, immobiliser de quelque façon, un objet dont on veut éviter le déplacement au roulis (JAL 1970) :
1. Accorer un tonneau, une malle, etc., c'est assujettir un tonneau, une malle ou autre chose dans sa place, en y mettant des liens, ou des morceaux ou coins de bois pour remplir les vides et pour empêcher l'objet de vaciller et de se mouvoir, soit dans les chambres des vaisseaux, soit dans la cale. On accore les pieds des tables pour qu'elles n'aillent pas au roulis, etc.
BESCH. 1845.
B.— Emploi pronom.
1. [En parlant d'un navire] S'immobiliser sur sa quille :
2. À trois heures du matin la marée reste à peine un instant pleine, le jusant reverse aussitôt au S. E. avec grande force, et la corvette, s'accorant de nouveau cesse de s'agiter sur le récif.
DUMONT D'URVILLE, Voyage au pôle sud et dans l'Océanie, t. 9, 1842, pp. 337-338.
2. P. anal. [En parlant d'un matelot] Se fixer en une position stable, comme si l'on était étayé ou soutenu d'accores :
3. Nos matelots ne peuvent se tenir dans le gréement qui est hérissé de glaçons tranchants. Ce n'est qu'avec la plus grande peine qu'ils peuvent s'accorer sur le pont.
DUMONT D'URVILLE, Voyage au pôle sud et dans l'Océanie, t. 8,1842 p. 351.
Prononc. — 1. Forme phon. :[] (cf. Harrap's 1963). 2. Dér. et composés : accorage, accore.
Étymol. ET HIST. — 1382 forme escorer « soutenir avec des accores » (Compte du clos des Galées de Rouen, 67, éd. Bréard, ds R. Hist. litt. Fr., I, 184 : Pour demy cent de piece de bois a fere escores a escorer la dite barge); 1687 forme accorer (DEROCHES, Dict. des termes propres de Mar., s.v. :c'est-à-dire appuyer ou soûtenir quelque chose).
Dér. de accore « étai »; dés. -er.
BBG. — BAR 1960. — BARB.-CARD. 1963. — BÉNAC 1956. — CHESN. 1857 (s.v. accorage). — GRUSS 1952. — JAL 1848. — SOÉ-DUP. 1906. — WILL. 1831.

accorer [akɔʀe] v. tr.
ÉTYM. 1687; escorer, 1382; de 1. accore.
1 Mar. Maintenir (un navire) au moyen d'accores. || Accorer un navire en cale sèche.
2 Techn. Assujettir (une charge).
DÉR. Accorage.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ACCORER — v. a. T. de Marine. Étayer, soutenir avec des accores un objet quelconque. Accorer un navire échoué.   ACCORÉ, ÉE. participe …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • accorer — (a ko ré) v. a. Terme de marine. Étayer avec des accores un bâtiment en construction ou en réparation. ÉTYMOLOGIE    Accore …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • accorage — ● accorage nom masculin Action d accorer. ⇒ACCORAGE, subst. masc. MARINE A. [Le compl. désigne un navire] Action d accorer (cf. ce mot, A 1) : • 1. Dans les formes proprement dites, on trouve un radiès général et des bajoyers, qui présentent du… …   Encyclopédie Universelle

  • arrimer — [ arime ] v. tr. <conjug. : 1> • arrumer 1671; « mettre en état » 1361; moy. angl. rimen, rad. rum « place »; provenç. arumar ♦ Mar. Répartir, ranger (la cargaison) dans la cale d un navire. Par ext. Caler, fixer avec des cordes (un… …   Encyclopédie Universelle

  • écorer — ● écorer verbe transitif (ancien nordique skora, entailler) Tenir l écore d un bateau pêcheur. Procéder à l écor. I. ⇒ÉCORER1, verbe trans. Terme de pêche. Tenir les comptes d un bateau de pêche. Un même homme écore ordinairement un grand nombre… …   Encyclopédie Universelle

  • accorage — (a ko ra j ) s. m. 1°   Terme de marine. Action d accorer. 2°   Énsemble des pièces de bois qui servent à maintenir un navire d aplomb, pour le réparer. ÉTYMOLOGIE    Accorer …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Pierre Goybet — Pierre Frédéric Henri Goybet, né le 9 juin 1887 à Mostaganem (Algérie) et mort le 7 décembre 1963 à Yenne (Savoie), est un contre amiral fran …   Wikipédia en Français

  • accore — [ akɔr ] n. et adj. • 1671; escore 1382; moy. néerl. schore « écueil » 1 ♦ N. m. Vx Contour d un écueil. 2 ♦ N. m. ou f. Pièce de bois utilisée pour caler un navire tiré au sec ou en construction, étai. Les accores d étrave, d étambot. 3 ♦ Adj.… …   Encyclopédie Universelle

  • amarrer — [ amare ] v. tr. <conjug. : 1> • XIVe; du néerl. aenmarren 1 ♦ Maintenir, retenir avec des amarres. « Une barque amarrée près de la berge » (Loti). 2 ♦ Fixer, attacher (un cordage, une chaîne). 3 ♦ Attacher (qqn, qqch.) avec des cordages.… …   Encyclopédie Universelle

  • assujettir — [ asyʒetir ] v. tr. <conjug. : 2> • v. 1440; de 1. a et sujet I ♦ V. tr. 1 ♦ Vx ou littér. Rendre sujet, mettre dans sa dépendance. Les peuples que Rome avait assujettis. ⇒ asservir, dominer, soumettre; opprimer, subjuguer. « Il s agit pour …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.